24 / 06 / 2017 , 6:17 pm
Accueil > Perte de poids > LES SUPPLEMENTS DE PROTEINE. TYPES DE PROTEINE

LES SUPPLEMENTS DE PROTEINE. TYPES DE PROTEINE

protein

Les protéines sont des grosses molécules constituées par des acides aminés. Les protéines ont différentes fonctions, telles que la construction des tissus (muscles, peau, cheveux, ongles, etc.), et aussi, elle a une fonction régulatrice et métabolique. elle  contribue également à la régulation de fluides tels que l’urine et la bile. Elle sont constitués essentiellement par carbone, hydrogène et oxygène.

Si on veut savoir un peu plus sur la qualité de la protéine, On utilise certains indicateurs tels que la valeur biologique (VB). La VB est la capacité de donner tous les acides aminés nécessaires à l’organisme. En autres termes, c’est la différence entre le nitrogène absorbée et le nitrogène usé. Donc, le nitrogène retenu.

Le VB  d’une protéine sera meilleur, en dependant de la ressemblance aux protéines dans notre corps.

TYPE DE PROTÉINES VALEUR BIOLOGIQUE (VB)
Whey isolée 120-140
Lactosérum concentré 104
Oeuf entier 100
Le lait de vache 91
Œuf (le blanc) 88
Poisson 85
Pois isolé 85
Viande 80
Caséine 77
Soja 74
Riz 59
Blé 54
Légumes 49

La VB protéine est fortement liée à l’utilisation nette des protéines (UNP) qui tient compte le nitrogène perdu pendant la digestion qui n’est pas considéré dans le VB. Le UNP indique la proportion d’azote qui est retenue par le corps. Un exemple bien connu est la protéine de soja qui malgré elle a moins VB, c’est majeur  la UNP. Donc, elle conserve plus quantité de protéines. Il y a plusieurs indicateurs, tels que la relation ou coefficient d’efficacité protéique (CEP), entre autres.

Notez que les protéines animales sont de meilleure qualité que ceux de plantes, car elles sont incomplètes, c’est à dire qu’elle leur manque un acide aminé. Cet acide aminé est appelé l’acide aminé limitant. Dans le cas des céréales, ces acides aminés limitant sont  la lysine et le tryptophane. Dans le cas des légumineuses sont la méthionine et la cystéine. Par conséquent, on peut mélanger le riz avec des lentilles (céréales avec des légumineuses). Dans cet article on va se concentrer sur les protéines des suppléments.

Il y a plusieurs types de protéines.  En relation à qualité de la protéine, aux temps d’absorption et à la source de protéines.

Si vous choisissez la qualité, on a déjà vu dans le tableau ci-dessus que la protéine de lactosérum a la valeur la plus élevée. On peut aussi penser à l’hydrolysat, dont la petite différence est que dans le processus de fabrication, les particules ont été fragmenté dans particules plus petites.

Si on se concentre sur les temps d’absorption, il y a des protéines rapide, moyennes et lentes.

Protéines dont temps d’absorption est généralement plus élevé sont les  isolées et d’hydrolysat de protéines de lactosérum.

Le concentré de protéines de petit-lait ou de soja sont protéines moyennes. Cependant, nous trouvons ici un paradoxe, c’est le cas de  la protéine PEPTOPRO qui est caséine; (assimilation lente) si  elle est hydrolysée, elle devient une protéine très rapide car leurs composés sont des di et tripeptides qui favorisent la vitesse du processus absorption.

En ce qui concerne les protéines d’absorption lente, Il y a aussi plusieurs possibilités tel que la caséine (pas hydrolysé), l’ovalbumine, le caséinate de calcium.

En Relation à   l’origine des protéines, On a les hydrolysats, les concentrés, les isolats suivantes: ISOPRO de Quamtrax, ISOCOOL de Ultimate. Par rapport à la caséine, on a la CASEIN MATRIX de Quamtrax. Il y a aussi des caséinates qui sont dérivés du lait. Au même temps, on a à notre disposition des isolés de protéines de viande comme le CARNIVOR de MuscleMeds et ELITE PRIMAL de Dymatize. On dispose aussi des concentrés de soja et des isolats de protéines de pois.

La protéine de lactosérum est l’une des protéines qu’on peut trouver dans le lait. Rappelez. Le lait est composé par la protéine de lactosérum  et la caséine.

À partir de la protéine de lactosérum, on peut produire des protéines isolées, hydrolysée et de concentré de protéines de petit-lait. L’hydrolysat et l’isolat de protéines, sont les type de protéine de lactosérum qui un pourcentage de concentration le  plus élevé. En outre, ces protéines n’ont pratiquement ni cholestérol, ni graisses, ni lactose. Par contre, ce type de protéine est très riche en leucine, en cystéine et en acides aminés. En tenant compte ce type de protéine, ISOPRO (Quamtrax) Isofusion (GASPARI), ISO COOL et ISO SENSATION (ULTIMATE) sont  très bons produits.

En ce qui concerne la protéine de lait, la caséine, c’est une protéine avec une digestion lente qui nous donne un flux constant d’acides aminés au muscle – jusqu’à 7 heures. Un exemple de la caséine est la caséine MATRIX (Quamtrax).

À l’heure de choisir le meilleur moment pour prendre les différentes protéines, on doit tenir compte, principalement, le taux d’absorption de la protéine.

Après l’entraînement,  on a besoin d’une assimilation de protéines rapide, pour accroître la récupération (30-60 minutes après l’activité) C’est un période de temps dans lequel les cellules sont plus susceptibles d’absorber nutriments avec plus effectivité. Donc, on recommande l’utilisation des isolats et hydrolysats. sans parler de la caséine hydrolysée (PEPTOPRO). Même un concentré de petit-lait (c’est vrai qu’il a un taux d’absorption plus lent), peut également être utilisé dans ces cas.

Avant de se coucher ou entre les repas, vous devez utiliser une protéine d’assimilation lente. La raison pour laquelle on recommande ce type est que pendant la nuit on dort  environ 6-8 heures. Pendant ce période on ne prend aucune aliment. Donc, un état catabolique est possible (perte musculaire). Par conséquent, quand une protéine est en train d’être absorbée lentement, elle va nous donner les acides aminés qu’on a besoin quand on est en train de dormir ou bien quand beaucoup d’heures passent entre les repas, C’est très recommandable prendre un shake de caséine à ce moment-là.

Pedro Encinas

Nutritionniste sportif et physiothérapeute

5 commentaires

  1. Buen artículo,
    entiendo lo del batido después del entrenamiento…Es necesario tomar otro más si te alimentas cada 3-4 horas? sería necesario tomarse un batido nada más levantarse? y éste sería de caseína o de suero? gracias de antemano

    • Pedro Encinas. Nutricionista

      Hola Bernardo,
      Si te alimentas adecuadamente cada 3 horas, aprox, no hace falta, pero no olvides ese batido psot-entreno tan importante.
      El batido en ayunas se puede tomar, y de hecho es una muy buena opción, pero debería ser una proteína de asimilación rápida, ya que aprovecharíamos tanto la velocidad de la proteína como la capacidad de mayor absorción que tienen nuestras células cuando se encuentran en ayunas, después de 6-8 horas sin ingerir alimento alguno.

      Recibe un cordial saludo Bernardo!!

      Pedro Encinas
      Nutricionista deportivo y Fisioterapeuta

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


2 × = quatorze

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>