24 / 06 / 2017 , 6:08 pm
Accueil > Santé et bienêtre > CONNAISSEZ LE RÉGIME IIFYM: Manger proprement V.S compter les calories ?

CONNAISSEZ LE RÉGIME IIFYM: Manger proprement V.S compter les calories ?

CONNAISSEZ LE RÉGIME IIFYM: Manger proprement V.S compter les calories ?

C’est l’éternel débat entre ceux qui considèrent que les calories du régime doivent être le plus correct possible, c’est-à-dire, elles doivent provenir des aliments «propres», car cela est très important pour ce qui concerne à la composition corporelle. Et d’autre part, il y a ceux qui pensent que les calories du riz sont les même que celes du pain avec de la confiture après l’entrainement, parce que les deux aliments sont des glucides. Ces deux points de vue comprennent une part de vérité, et les deux méthodes sont acceptables dans la recherche de nos objectifs.

Même si le régime propre est la méthode la plus commun parmi les sportifs et les athlètes, en évitant la malbouffe, la méthode IIFYM augmente rapidement dans les cercles de la nutrition et du sport.

Au début, la IIFYM  attire normalement l’attention quand on a toujours écouté : « Il faut manger du riz, de l’avoine, du poulet, choisir des aliments complets, manger de la viande sans graisse, etc. » Mais alors, comme est-ce qu’on peut atteindre nos objectifs concernant la définition, le volume musculaire ou la force en mangeant de la glace, du pain, des beignets, des burgers… ? La IIFYM fonctionne de la même manière ou mieux que toute autre méthode. Il suffit de l’ajuster pour obtenir les résultats.

On est déjà habitués à écouter dans le domaine de la gymnastique et du fitness : « Il faut manger propre » Mais, en réalité, le vrai sens consiste à faire un régime composé d’aliments non transformés et d’aliments comme les suivants : poulet, dinde, œufs, fruits, légumes, céréales complètes, etc.

Théoriquement, dans un régime de ce style, on ne doit pas compter les calories de façon obsessionnelle, puisque si on mange des aliments de cette liste, l’apport calorique ne sera pas trop élevé.

Donc, on ne devrait pas tenir en compte l’excès de calories. Par rapport à la phase concernant le volume, la seule chose à faire est d’augmenter l’ingèste de tous les aliments et augmenter ainsi le nombre de calories.

Cette méthode est très utilisée et ses résultats sont à l’ordre du jour parmi nombreuses  personnes. En plus, en matière du régime, elle est recommandable pour les débutants, car ils savent ce qu’ils doivent manger et ils se limitent à le manger, sans mesurer des calories, protéines, etc.

En gros, la IIFYM signifie que si un aliment rentre dans vos besoins quotidiens de protéines, glucides, graisses et calories, pourquoi est-ce que vous ne pouvez pas le manger ? Vous pouvez simplement remplacer votre portion de poulet avec du riz et de l’huile d’olive par un burger fait de pain, poitrine de dinde, fromage allégé, une cuillerée de moutarde et mayonnaise light.

Une chose fondamentale dans ce type de régime c’est la révision de l’information nutritionnelle de tous les aliments qu’on va ingérer, afin de pouvoir les comptabiliser tout au long de la journée, mais aussi des besoins concernant les macronutriments.

Tout cela varie selon l’activité physique, la taille, le poids et les objectifs de chacun. D’ailleurs, on doit peser les aliments et posséder un tableau nutritionnel pour pouvoir ainsi faire des équivalences  avec les macronutriments de chaque aliment qu’on va ingérer.

Pour quelqu’un qui ne connait pas cette approche, avec la IIFYM, on ne mange que de la « malbouffe ». Cela n’est pas ainsi. Essayez de satisfaire aux exigences journalières de protéine en ne mangeant que de la pizza, ou essayez de ne pas dépasser les graisses en se nourrissant seulement avec des brioches. Il est impossible. La « malbouffe » peut répondre aux exigences de ce régime à condition qu’on sache concorder les macronutriments sans dépasser les calories nécessaires.

Aucun de ceux qui suivent la IIFYM considèrent que les micronutriments ne sont-ils importants. Atteindre ce but en ne se nourrissant que avec de la « malbouffe » ce n’est ni possible ni sain.

On a besoin de fruits, de légumes, et dans certain cas, on a aussi besoin de suppléments pour l’obtenir, comme c’est parfois le cas de la prise de fibre quotidienne, qui varie normalement de 20 à 30 gr par jour pour un adulte.

Est-ce que les résultats obtenus avec ce régime ne sont-ils aussi bons que ceux des régimes traditionnels ?

Cette question c’est parler pour rien dire, car nombreuses personnes ont obtenu des résultats spectaculaires avec les deux types  de régime. La IIFYM n’est ni le meilleure ni le pire, mais on ne peut pas discuter son efficacité.

Comment est-ce qu’on doit organiser ce régime ?

  1. Calculez le nombre de calories dont vous avez besoin, soit pour gagner de la masse, pour définir ou pour maintenir, soit pour tout autre but que vous cherchez.
  2. Calculez les grammes de protéine, hydrates de carbone et graisses que vous devez ingérer tout au long de la journée, et distribuez ensuite parmi les 5-6 repas que vous ferez chaque jour.
  3. Prenez l’habitude de compter les calories des aliments que vous allez inclure dans le régime, ainsi que les macronutriments qu’ils nous fourniront.
  4. Ajoutez aussi des fibres de préférence entre 20-30 grammes, comme il est recommandé.  Si vous ne parvenez pas aux exigences minimales, vous pouvez utiliser un supplément de fibres.
  5. Après les avoir calculé, assurez-vous de parvenir chaque jour aux grammes de protéine, hydrates de carbone, et grasses qui vous sont nécessaires. Vous pouvez vous permettre une marge de 5-10 grammes en haut ou en bas dans les cas des macronutriments, mais personnellement, je vous recommande un bon ajustage des calories et macronutriments.
N’abusez pas trop de la malbouffe. Il est clair que vous pouvez l’insérer, et c’est là qu’on trouve la partie la plus amusante de ce régime, mais il ne faut pas oublier que vous pouvez obtenir les mêmes résultats et améliorer votre santé si vous n’en abusez pas et vous la consommez avec modération. Vous pouvez même, comme je l’ai déjà dit, cuisiner avec de l’imagination.

On trouvera ci-après quelques exemples :

  • Salade de pâtes : pâtes cuites + thon + œuf dur + bâtonnets de crabe + olives + légumes sautés.
  • Fajitas au poulet : tortillas de maïs + viande sautée avec des oignons et des poivrons + guacamole maison fait d’avocat, de jus de citron vert et de tomate.

Il n’y a pas un régime avec de meilleurs ou de moins bons résultats. Le régime le meilleur est celui avec lequel on se sent bien, celui qui qu’on peut faire à l’aise, celui dont on peut profiter en sachant qu’on ne va pas le quitter à cause de l’angoisse, de la monotonie et des aliments insipides. Les deux méthodes mentionnées, l’une ou l’autre, sont acceptables.

Si vous avez toujours mangé correctement, je vous invite à essayer la méthode IIFYM et à partager votre expérience.

2 DESCUENTO DEL 10_fr

TEAM USAFITNESS

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


− un = 8

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>